Suzanne est secrétaire, poète et femme de lettres à ses heures. Elle entame son introspection quelques jours avant sa mort, une mort brutale par assassinat conjugal (ou crime passionnel, dira la justice). Le bilan est sans appel. Elle se sait condamnée à mourir, et se repasse le film de sa vie. Le lecteur est embarqué dans les membranes de Suzanne, ses sensations, ses émotions, ses pensées, ses regrets, ses remords, les moindres recoins de sa peau et de ses cellules, et traverse avec elle la mort et l’après-mort.

Roman psychologique détricotant les méandres et les ressorts de la violence conjugale du point de vue de la victime (monologue intérieur), Les Membranes de Suzanneest aussi un récit poignant permettant de mieux appréhender les mécanismes subtils d’emprise et d’aliénation au sein du couple.

Les membranes de Suzanne

11,00 €Prix
  • Littérature

  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône

Copyright © 2020 Ariane Bilheran, tous droits réservés. Voir les mentions légales