Lettre aux citoyens

Mis à jour : avr. 19

1er septembre 2018


« Socrate : Faut-il croire que ce que nous disons est vrai, que la foule en convienne ou non, et que, quel que soit le sort, plus rigoureux encore ou plus doux qui nous est réservé, il n’en est pas moins certain que l’injustice dans tous les cas est pour celui qui la commet un mal et une honte ? L’affirmons-nous oui ou non ?

Criton : Nous l’affirmons.

Socrate : On ne doit donc jamais commettre l’injustice ?

Criton : Non assurément.

Socrate : On ne doit donc pas non plus répondre à l’injustice par l’injustice, puisqu’il n’est jamais permis d’être injuste.

Criton : Il est clair que non.

Socrate : Et faire du mal, Criton, le doit-on ou non ?

Criton : Non assurément, Socrate.