Livre d'or : les articles

Sélection de commentaires et avis sur les articles d'Ariane Bilheran

Sur les relations entre un parent paranoïaque et ses enfants.

(Article de décembre 2016)

« Ariane,

Je n'ai pas de question, juste vous dire que votre article raconte dans le menu détail les minutes de mon enfance avec un père, grand paranoïaque (et myopathe). Je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas morte, en prison ou en HP. Jusque sur son lit de mort où il m'a "déshéritée" (lol : il l'avait réellement fait auparavant) parce que je ne voulais pas lui obéir en débranchant le tuyau de son oxygène... Du coup, je crois qu'il y a des êtres de lumière issus de la Source de toute vie qui veillent sur nous. Votre travail est d'autant plus fabuleux qu'il est lié à une des plus grandes folies douloureuses que je connaisse. Merci Ariane pour la lumière que vous apportez à notre humanité. »

L. P., décembre 2016.

« Votre article « Sur les relations entre un parent paranoïaque et ses enfants » est une véritable libération, tant il met avec justesse les mots sur une souffrance qui sourd depuis l’enfance, Mille mercis. »

Élisabeth M., juin 2017.

 

« Je découvre grâce à vos articles que je ne suis pas folle mais que j'ai grandi avec une mère paranoïaque... Je ne sais pas ce que vous conseillez aux enfants qui ont grandi avec une mère paranoïaque... Car j'ai le sentiment de ne pas même devoir me reconstruire mais me construire... j'ai envie de réparer les dégâts qui sont "réparables"... Alors je suis preneuse de vos conseils. »

B. S., février 2018.

 

« Juste pour vous dire merci... Merci à vous écrivain(e)s de parler de ces sujets...dévastateurs »

Solène F., octobre 2019.

-------------------------------
Sur les relations entre les parents lors de séparation dans le cas où l'un des deux parents est paranoïaque.

(Article de février 2017)

« Madame, Je viens de lire votre article "Sur les relations entre un parent paranoïaque et ses enfants", vous avez décrit ma vie (...)Bref, je vous remercie de tout cœur pour votre blog, vos articles qui m'ont fait un bien fou. Merci de tout cœur pour votre travail, c'est formidable de faire la lumière sur ces situations. »

Annie T., avril 2017.

« Je suis en train de découvrir les résultats de vos recherches et leur précision et rigueur me plaisent particulièrement. »

Lucien R., septembre 2017.

 

« Vous êtes une fée, vous venez, avec cet article, expliquer, analyser plus de 6 ans d’enfer familial et 8 ans de procédure de protection de l’enfance suite à ma séparation. Le moindre détail décrit dans votre article fut notre triste réalité. La justice est totalement incompétente face à ce style de folie. J’ai pu enfin être entendue, mais j’ai dû mener un combat sans rien lâcher et faire face aux pires choses à mon égard. Qu’importe : sauver ses enfants n’a pas de prix. Je vous remercie vivement de tout mon cœur pour votre engagement, pour votre prise de risques pour expliquer l’inexplicable. Vous êtes un être envoyé des cieux pour mettre la lumière sur ce qui doit être révélé. Notre système judiciaire archaïque est encore sur le temps que la famille est représentée par un papa et une maman sans considérer si un des parents est toxique et ne joue pas son rôle. Un monde à l’envers. Merci encore et encore pour être vous. Je vous embrasse, ma bienveillante sauveuse. »

C. M., janvier 2018.

-------------------------------

L’imposture des « droits sexuels » et de « l’éducation sexuelle »

(Article de mars 2017)

« Félicitations, Docteur, d'analyser cette manipulation totalitaire Orwelienne ! Le confusionnisme pseudo scientiste des rédacteurs de ces pédocriminels ne mérite pas simplement d'être dénoncé comme vous le faites avec la rigueur de votre discernement, mais aussi d'immobiliser juridiquement ces dangereux individus et les organismes qui valident ces pervers nauséeux ! Cette nouvelle dictature totalitaire est absolument hallucinante ! Merci pour votre lucidité critique, pertinente, qui dénonce toutes les distorsions qui valident toutes les folies des "humains" les plus tordus et criminels ! Soutien inconditionnel en espérant que vos collègues professionnels, magistrats,... participent avec les citoyennes et citoyens lucides ces textes exécrables ! »

V. P., avril 2017.

« C'est à vomir. Ils veulent pervertir les enfants ; ils ont commencé via les médias. Ils nous pervertissent tellement insidieusement que nous perdons nos repères. Il faut nous battre contre cette perversion, cette manipulation et préserver nos enfants. Bravo pour votre courage pour dénoncer et nous avertir de ce qui se trame. Un grand Merci. »

L. R., juin 2017.

 

« Excellente analyse, merci de votre expression. »

Lucien P., août 2017.

 

« J'espère que votre engagement va se poursuivre et que votre voix va être entendue, prise en compte et suivie. Merci pour ce que vous faites ! »

Claire D., novembre 2017.

 

« Merci, Madame Bilheran, de ce travail hautement salutaire, l'heure est extrêmement grave. »

Aline F., avril 2018.

 

« Merci et surtout bravo, madame. »

Jean-Pierre L., mai 2018.

 

« Bravo pour vos mises en garde URGENTES devant les aberrations de ces standards ! Fondatrice du mouvement "Respect Youth Love", je cherche absolument le soutien de personnes comme vous pour inverser cette tendance idéologique actuelle tellement toxique pour nos jeunes. Je travaille depuis plus de 20 ans dans le domaine de l'EVRAS, et constate constamment les effets pervers de ce discours de société. Merci pour votre aide !!! cf. page Facebook Respect Youth Love. »

Cl. H., septembre 2018.

 

« Vos approches du harcèlement, de l'éducation à la sexualité, du rapport à l'autorité sont des sujets qui sont essentiels. Je ne sais pas comment soutenir vos travaux, agir dans le sens de la formation et de l'information, tant au niveau des professionnels que des parents et des enfants. »

P. E., décembre 2018.

 

« C'est grâce à vous et quelques rares autres personnes que je trouve le courage de parler autour de moi ouvertement de ces sujets si graves. Et les discussions sont souvent bien accueillies... Voilà s'il vous plaît ne doutez pas des retombées extraordinairement positives de votre travail.

Pour terminer en toute sincérité, je dois vous dire que je prie pour vous en toute confiance, pour que vous soyez protégée et dans la Paix.

Avec tout mon respect et ma gratitude. »

M.-J. M., février 2019.

« Je ne connaissais pas votre ouvrage et votre travail. j'ai entendu votre interview sur Youtube et c'est magnifique, vous mettez les mots sur ce que je ressentais sans le dire. plein d'espoir et très belle explications, de quoi rependre notre pouvoir dans la dignité ! merci vous élevez le niveau ! »
M. D., 17 novembre 2020.

« Bonjour, Je voudrais simplement vous dire merci pour vos interventions dans les vidéos. Je viens en effet, de vous découvrir récemment. Je suis éducateur spécialisé en protection de l'enfance et je vais bientôt passer chef de service. Je suis particulièrement sensible aux différents sujets que vous développez et rassuré qu'il y ait des psychologues en capacité d'oser se positionner sur des sujets qui aujourd'hui restent tabous. Poursuivez vos efforts avec courage.
Merci encore. »
Daniel S., 19 novembre 2020.

-------------------------------

Nouveau départ

(Article d'août 2019)

 

« Quel magnifique message.

Merci Ariane. Je suis très émue par votre témoignage. Je vous rejoins tellement sur ce que vous ressentez. Je tenais à vous remercier et remercier la vie d'avoir fait que notre rencontre puisse se faire au moment où j'étais prête je pense. Vous m'avez tellement apporté... Souvent je relis les notes et petites phrases que je prenais pendant nos consultations. Vous avez été l'ange dont j’avais besoin à ce moment-là.

Merci d'exister. Vous êtes précieuse. Prenez soin de vous

Je vous souhaite également la protection et la paix du cœur et de l'âme. »

Paule G., octobre 2019.

-------------------------------

Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire)
face à la dialectique du maître et de l’esclave

(Article d'août 2020)

« Bonjour, je viens de lire votre dernier article et merci pour votre approche, réflexion et profondeur. »

L. P., août 2020.

« Madame, 

Je tenais à vous témoigner mon immense admiration et mon infinie reconnaissance. 

Votre article, Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l'esclave, est brillantissime. »

I. L., août 2020.

« Bonjour, votre article Le moment paranoïaque a été partagé sur Facebook et je viens d'en prendre connaissance. Je n'en ai lu que le début, interrompu par le besoin que j'ai rapidement éprouvé de vous en remercier chaleureusement. Le paragraphe de l'introduction rappelant qu'un être humain n'est pas un moyen m'a fait monter les larmes aux yeux. J'espère que tout l'article n'est pas comme cela. »

F. H., août 2020.

 

« Bravo ! Cette analyse est très bien écrite et accessible. Je me permets de la publier. »

Marc D., août 2020.

 

« Madame, je viens de lire votre article intitulé Le moment paranoïaque. Je vous remercie de toute cœur de l'avoir écrit et d'avoir avec tant d'intelligence et de perspicacité exprimé de grandes vérités. Je suis moi-même abasourdie par la tournure que ne cessent de prendre les événements et face à une grande souffrance intérieure en raison de l'impuissance dans laquelle je me sens d'agir de façon intelligente et constructive pour endiguer le mouvement totalitaire qui balaie actuellement le monde. Merci encore de votre éclairage qui met des mots si justes sur ce que certains d'entre nous ressentons sans savoir où ni comment l'exprimer. Des articles comme le vôtre redonnent espoir dans la merveille de la vie qu'est l'être humain quand il s'élève authentiquement à ce rang. Fraternellement. »

P., août 2020.

 

« Merci, Ariane, pour ce texte complet et magistral. Vous mettez des mots sur certains de mes ressentis, et pensées, comme Jean Ferrat l'a fait à un certain moment. Vous, les poètes, les "vrais" Philosophes, êtes là pour concrétiser nos ressentis de la vie. »

V. D., septembre 2020.

« Bonjour, je n'ai pas de question mais des remerciements à vous donner : merci, vous exprimez ce que je ressens depuis que je suis ado (après avoir lu beaucoup de SF) et que j'ai vu aussi petit à petit se confirmer. Alors, merci de vos éclaircissements, de vos conseils... Merci pour tout. Amicalement. »

M. Z., septembre 2020.

« Je souhaite simplement vous remercier pour le partage de vos réflexions et l’ouverture qu’il permet. Votre article m’apporte beaucoup et met dans la lumière un sentiment que je ne savais pas exprimer clairement. Très cordialement. »

Stéphane L., septembre 2020.

« C'est l'article le plus brillant que j'aie pu lire depuis 9 mois sur le COVID et plus de 1000 lectures. »

R. S., septembre 2020.

« Je veux que vous sachiez que votre article circule énormément en France et inspire beaucoup de personnes, dont des thérapeutes comme moi. Tout un peuple est levé. Sera-ce suffisant face à la peur, l'aveuglement et les diverses inerties. Nous devons avancer sans connaître la réponse à cette question. Je me suis abonnée à votre lettre. Ensemble nous serons plus fort(e)s :-). Prenez soin de vous et à bientôt. »

L. M.-J., octobre 2020.

 

« Bonsoir Ariane. Très grand merci pour votre article : Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave que je viens de relire, et que je commence à diffuser, avec prudence. J'ai aimé votre vision très large (grand zoom arrière) et très juste : l'analyse psy, socio, politique, votre lucidité, votre humanité, votre quoi faire, la place des émotions, de l'amour, de la spiritualité. Merci d'être ainsi. Chapeau bas. Gratitude et bénédiction. »

T. M., octobre 2020.

« Merci beaucoup pour votre article du 31 Août sur la dialectique du maître et de l'esclave. J'ai bien aimé votre manière d'entrer dans le sujet et de remettre les pièces du puzzle dans leur context. L'étape suivante du raz de marée devrait être le "great Reset" annoncé par le World Economique Forum. L'hiver sera long. »

S. P., octobre 2020.

 

« Merci pour votre magnifique, complet et clair article "Le moment paranoïaque" Vous êtes une source d'inspiration. Belle continuation dans notre folle aventure collective ! »

S.D., octobre 2020.

« Grand merci pour votre article "le moment paranoïaque...". À ma mesure je transmets le retour à sa sécurité intérieure et à sa divinité. C'est ce que j'appelle devenir un Être Humain autonome. Votre article me conforte, voire me réconforte. »

M.T., 21 octobre 2020

 

« Your analysis on corona-events is perfect. It is, in words, the same perfection in marble , of a statue : “Il disinganno“, by Francesco Queirolo. Do you know it ? »

A. L., 26 octobre 2020

 

« Bonjour, juste pour vous remercier pour cet article ! Il apporte beaucoup d'eau à mon moulin et est magnifiquement compréhensible. Bonne continuation ! »

V. L., 28 octobre 2020

 

« Bonjour, merci pour votre brève que je partage complètement.... Ce qui est à l'œuvre aujourd'hui est extrêmement grave et relève des mêmes mécanismes que ceux utilisés par les nazis. Étant professionnel de santé mais pas dans le champ de la psychologie, j'apprécie vos conseils avisés qui donnent du sens à ce que je faisais intuitivement.... Que la lumière gagne ! j'en suis persuadée... »

K. P., 04 novembre 2020

-------------------------------

Interview d’Ariane Bilheran sur
« Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque »

(Article d'octobre 2020)

« Je suis juste admirative je trouve vos écrits vos interventions passionnantes et je tiens à vous en remercier. »

Myriam, 1er novembre 2020

 

« Bonsoir, J'ai regardé votre entrevue avec Pierre Barnérias avec beaucoup d'intérêt puis ai écouté une interview sur RCF. Je viens d'acheter votre livre pour vous encourager dans le combat dangereux que vous menez. Je ne doute pas qu'il sera très intéressant. Bien cordialement. »

Éric, 5 novembre 2020

 

« Je n'ai pas de question. Je suis juste remplie de GRATITUDE et de profond RESPECT en lisant votre article. Je comprends vraiment mieux pourquoi il m'est si difficile de faire comprendre ces vérités à tous ces gens qui ont "PEUR" et sont en déni constant. MERCI d'être si claire, concise, précise. Merci d'être de passage dans ma vie. Merci de m'aider à mieux voir comment je peux aider. »

Benoit R., 5 novembre 2020

 

« Bonjour, Je viens de voir votre interview, je trouve que vos propos et que votre être touchent au Divin. Un Grand BRAVO, avec tout mon AMOUR je vous souhaite le meilleur ainsi qu'à tous vos proches. »

Philippe C., 6 novembre 2020

 

« Bonjour Ariane. Cela fait quelques temps que je vus écoute et vous lis. Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour ces maux que vous mettez en mots et qui me permettent de comprendre pourquoi je sens au plus profond de moi un cri d'alerte mais qui ne semble pas être partagé. J'ai mal pour tous ces gens qui sont manipulés et "assassinés". Merci à vous du fond du cœur. »

Diane R., 9 novembre 2020

« Bonjour, rien de très original. Un parcours de 25 ans m'a permis d'avancer dans la guérison d'une belle brochette de calamités psychiatriques dont les source sont assez variées. Aujourd'hui, c'est le monde qui d'une certaine façon potentialise, brutalement, sa perpétuelle maladie - ou son atavisme morbide. Rares sont les voix, lucides et argumentées, qui permettent de décoder clairement les nombreux symptômes de cette flambée autoritaire. J'ai récemment eu le bonheur de découvrir la vôtre. Il est tellement bon de se sentir moins seul face à l'armée des obéissants en mode syndrome de Stockholm. Bien à vous. »

Emmanuel R., 11 novembre 2020.

« Bonjour , je vous découvre à la suite de votre interview avec Pierre Barnerias. Vos propos m'ont fait aller vers une prise de conscience d'un état qui ne voulait pas du bien. Votre expérience et votre courage apportent des mots là où le néant surgit. Je vous en remercie. »
Jérôme B., 16 novembre 2020.

« Grand Merci pour votre intervention à propos du documentaire Hold-up.C'est ainsi que j'ai pu faire votre connaissance et découvrir sur votre site cette citation admirable de Dostoievski. »

Très cordialement. »
F. B., 19 novembre 2020.

« Bonjour Ariane, Le hasard "complotiste" met une vidéo sur mon chemin (Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque - Entrevue avec Pierre Barnérias) dans laquelle vous apparaissez. J'avais mis un post sur ma page facebook il y a quelques semaines : et si ... nos gouvernements prenaient comme critère le bien des populations plutôt que l'économie suivi d'autres et si ... J'ai été surpris de constater à quel point la pensée de mes quelques lecteurs était limitée à un like ou l'une ou l'autre forme d'abandon ou de résignation.
J'ai suivi "votre" vidéo et j'ai beaucoup aimé votre analyse. Ce que vous expliquez me semble raisonnable et ancré d'autant que vous parlez d'éléments qui sont pour moi essentiels en fin d'entretien : la vie, c'est sacré. En tous les cas, je la vis dans la recherche du sacré. Je joue de la musique, j'écris. Et c'est la rencontre avec le sacré qui anime ma vie intellectuelle, spirituelle et émotionnelle. Depuis le premier confinement, j'ai commencé à changer des choses : j'ai pu me permettre d'arrêter de travailler. Je m'occupe à présent de mon autonomie matérielle et celle de la pensée. Je me préoccupe de la fluidité, je me désintéresse des médias pour lesquels j'ai travaillé toute ma vie. Et je suis d'accord avec vous : ne plus pouvoir toucher ses amis, ses enfants, les "vieux" est grave, est indigne. C'est pour moi un crime contre l'humanité ou plutôt contre l'Humanité. Bill Gates, encore et toujours lui, figure en tête d'un série de personnes dont le discours me semble incompatible avec la vie dans son sens noble. Je pourrais vous écrire un livre tant vous m'inspirez. Mais je ne vais pas monopoliser votre temps à moins que vous me répondiez. Je voudrais donc remercier la professionnelle que vous êtes : je vois que vous avez écrit bon nombre de livres dont certains semblent m'intéresser. Je voudrais aussi remercier la personne que vous êtes. Ce que j'ai vu de vous m'a touché et m'a beaucoup plu. Vous semblez être une "guérisseuse" et j'aime beaucoup ça. Je vous souhaite une excellent journée. »
Marc M., 19 novembre 2020.

« Chère Dr. Bilheran,

Bravo pour votre formidable "Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque", et merci ! »
Thierry M., 23 novembre 2020.

Psychopathologie-paranoia_regard.jpg
Grece.JPG
 
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône

Copyright © 2020 Ariane Bilheran, tous droits réservés. Voir les mentions légales