Cookies

Utilisation des cookies sur le site www.arianebilheran.com

Le site utilise les cookies pour vous proposer une navigation optimale et le meilleure expérience possible.

Les cookies sont des fichiers informatiques (contenant de petites quantités d’informations) stockés sur votre ordinateur, dans le navigateur que vous utilisez pour consulter internet (Chrome, Safari, Internet Explorer, Firefox, etc.).

Ces fichiers sont enregistrés automatiquement par les sites que vous consultez en vue d’optimiser votre expérience ou de mémoriser des informations à restituer lors de votre prochaine visite. Seul le site ayant enregistré un cookie peut ensuite y accéder pour le lire ou le modifier. Un site ne peut en aucun cas accéder automatiquement à un autre fichier de votre ordinateur ou à un cookie posé par un autre site.

En savoir plus sur les cookies sur le site de la CNIL.

 

A quelles fins le site utilise-t-il des cookies ?

 

Cookies fonctionnels indispensables à l’utilisation du site internet

Ils vous permettent d’utiliser les principales fonctionnalités du site, tel que l’accès à “Mon compte” par exemple. En désactivant l’utilisation de ces cookies, ces fonctionnalités ne seront plus accessibles. Ces cookies ne collectent aucune donnée personnelle ; les informations conservées ne peuvent être utilisées à des fins commerciales.

 

Cookies de mesure d’audience et de performance

Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation et d’utilisation des divers éléments composant le site internet (parcours de l’utilisateur, par exemple). Ils permettent d’améliorer la performance et l’ergonomie des services du site internet. Les données analysées sont totalement anonymes.

 

Cookies de partage via les réseaux sociaux

Le site est susceptible d’inclure des applications informatiques émanant de tiers vous permettant de partager des contenus du site avec d’autres personnes à travers les principaux réseaux sociaux. C’est le cas, par exemple, des boutons “Partager” ou “J’aime”, issus des services proposés par “Facebook”, “Twitter”, etc.