Livre d'or : remerciements

Sélection de commentaires et avis sur les travaux d'Ariane Bilheran

« Merci pour votre extra-ordinaire travail ,Je m'empresse de me procurer votre livre sur la Psychopathologie de la paranoïa. Y'a aussi l'article sur la réalité de nos enfant en ces temps-ci dit de pandémie qui m'a beaucoup éclairé.

Gaston B.,Québec, 27 décembre 2020.

« Bonjour Ariane, oui notre seule issue est l’amour, de soi, des autres, de l’humain et de notre histoire. Merci de mettre cet amour en pensée subtile et profonde. Merci de réveiller et de révéler l’humain en nous. Plusieurs lumières se sont allumées à travers le monde et vous fûtes l’une des premières. Alors merci infiniment pour tout ce que vous nous apportez. Je vous souhaite une fin d’année baignée dans l’amour de ceux qui vous entourent et j’espère retrouver votre pensée limpide dès l’année prochaine. »

C. T., 22 décembre 2020.

« Merci Ariane pour votre engagement courageux conscient et surtout votre pensée. »

T. C., 22 décembre 2020.

« Chère Ariane bonsoir, Un simple et sincère merci pour l’exercice de diffusion de votre travail... Poursuivez je vous prie, Nous en avons tant besoin. Bien à vous. »

Bérengère V., 22 décembre 2020.

« Bonjour Ariane, super intéressant votre interview avec Pierre Barnérias. Je comprends beaucoup de choses qui se vérifient ici en France. Je travaille dans l'éducation nationale et beaucoup de ces phénomènes que vous décrivez y sont prégnants. Merci à vous. »

E. R., 3 décembre 2020.

« Bonjour à vous Ariane, Je tiens à vous remercier pour la clarté de vos propos dans les vidéos que j'ai visionnées. Notamment le lien que vous faites entre totalitarisme, perversion, indifférenciation générationnelle, confusion du sexuel et de la sexualité, l'écrasement et la suppression du statut de mineur sexuel, de l'autorité parentale etc. Tout ce que vous soulignez est effrayant et sidérant : un grand merci de nous aider (auditeurs et lecteurs) à remettre de la pensée là où des déclarations, des standards imposent une confusion généralisée. J'en suis à un point où je me demande comment agir, alerter empêcher que ces déclarations et standards s'imposent dans nos législations et soient opérantes. Le meilleur à vous et tous mes encouragements à continuer ce travail de la pensée que vous portez. »

F. S., 24 novembre 2020.

« Bonjour, bravo et merci pour votre engagement ! »

« Merci beaucoup Ariane, vous êtes une âme précieuse, prenez soin de vous, nous avons besoin de vous. »

« Merci pour votre travail et votre engagement. »

« Bonsoir, juste pour vous dire que vous faites un travail remarquable !!!

Merci »

« Allo Ariane je voulais souligner votre courage, d'une guerrière protectrice la vie sacrée spirituellement parlant ! Et vous remercier du sacrifice personnel, pour la protection de l'innocence des jeunes âmes, pour un monde merveilleux et le respect des uns et d’autrui ! Vous me redonnez une lueur d’espoir, que oui à la base l'être humain est bon ! Naïf mais foncièrement avec un grand cœur ! Merci ! Et bon courage! »

« Je garderai tous vos post et vous remercie pour le travail édifiant que vous avez eu la force de nous permettre de partager. Sachez que Votre Travail restera. Vivez bien, et bien mérité. »

« Vous avez mené un combat héroïque. Il est temps maintenant de penser à d’autres rivages pour l’expansion de votre être profond. Vous avez réveillé beaucoup beaucoup de gens. À nous citoyens de prendre le relais. »

« Beau travail, l'interview de Marc Gray est très explicite sur notre société, merci Ariane pour vos compétences et votre analyse, nous avons besoin de personnes comme vous et à nous ensuite de donner l'info. »

« Vos propos sont très enrichissants. »

« Un grand merci à vous pour tout ce que vous entreprenez. Vos publications et votre travail sont très enrichissants. Continuez ainsi et surtout protégez-vous bien ! »

 

« Merci pour ta rigueur, ton courage, ton intégrité et ton amour du vivant... Merci pour ces nouvelles générations qui arrivent dans un monde si dur... Puissions-nous tous ensemble leur permettre d'évoluer dans un monde respectueux de la vie sous toutes ses formes. »

 

« Merci pour ton travail méticuleux. Courage, force et énergie pour prendre un peu de temps pour toi et méditer sur le fait que le monde reste beau malgré toutes les horreurs qu'on aimerait bien voir disparaître. Merci encore pour le courage que tu as eu de mettre vraiment au clair tout ça, ça a réellement éclairés nos lanternes. Vive le partage de connaissance.  »

 

« Vous avez été mon enseignante en M1 psycho lors de ma reprise d'études en 2010-2011, à l'Université d'Aix. Je viens vous dire que je ne manque jamais une de vos newsletters, j'admire votre courage, votre engagement sur de nombreux faits de société que vous dénoncez, votre lucidité et votre fine analyse des situations, rapports de pouvoir... Je ne sens concernée par les thèmes que vous développez, je les comprends mieux. Merci pour tout cela. »

« Je suis en train de découvrir les résultats de vos recherches et leur précision et rigueur me plaisent particulièrement. »

 

« Merci pour cette brève qui touche mon Cœur et mon Âme. Cette belle Lune est propice à l'entendement, le sang ne monte-t-il pas directement à la tête qui plus est au cerveau hihihi... sans Lune nous serions livides. Mon Âme, l'Amour de ma vie m'accompagne dans cette incarnation dans la spiritualisation de la matière. De mémoire d'Hélène, je travaillais déjà dans le ventre de ma mère.

Je vous remercie pour votre pugnacité. »

« Merci pour hier ça m'a fait du bien même si c'est douloureux. Merci encore pour hier. A la lecture du témoignage de Malika ou Myriam je ne sais plus j'ai compris, je pense, encore d'autres choses essentielles de moi. »

« Je trouve que l'on apprend beaucoup de vos publications Facebook, de vos brèves, et petites leçons sur la manipulation. L'on apprend beaucoup aussi des réactions toujours très constructives des "followers" de votre page (merci aux followers !). Et maintenant, de la "sagesse de patients". Nous vous remercions pour ce beau dialogue et ces partages (qui en viennent même à rendre Facebook...utile). »

« Tu nous ouvres encore les yeux et l'esprit avec tes recherches précises et détaillées.  Merci pour toute cette énergie que tu mets à réveiller tes pairs, Ariane. »

« Merci pour la diffusion de votre analyse qui nous est précieuse en cette période où la pensée fait défaut à de trop nombreux niveaux ! »

« Bravo Ariane pour ton travail, ton engagement et ta détermination. »

« La présentation me fait penser mot pour mot à celle qui m'a détruit professionnellement et surtout psychiquement ! La maladie de la persécution, la passion pour la justice, la haine ! Tout est dit !  Bravo pour vos travaux. Vous êtes formidable ! »

« Merci encore pour votre témoignage en tant qu'experte. Vous nous avez été d'une grande aide pour notre dossier. »

« Une fois encore, votre œuvre toute entière est vraiment pleine de sens ! En tous cas, pour moi, cela fait sens ! Et cela me fait penser à plein de choses. A la dialectique (je me suis dit qu’il devait y avoir une dialectique dans la thérapie - mais j’ai découvert enfin compris en partie ce mot il y a à peine 10 jours donc bon), aux arbres qui se sont dessinés sur la terre dans mon rêve (qui avaient de grands troncs dessinés dans la terre, au sol. Dont les branchages qui se dessinaient par l’intermédiaire des petites billes, n’arrêtaient pas de grandir et de se complexifier. Ils n’étaient pas que la thérapie puisqu’ils étaient aussi dépendants des anfractuosités de la terre, du relief et de la matière de la terre. Et ces faits-là, d’ailleurs, amplifiaient la force des pensées et des branchages, dans mon rêve. Ils se sont dessinés en surface pour que d’autres êtres humains saisissent leurs branchages, s’y ajoutent et les fassent grandir par l’intermédiaire des petites billes brillantes qui creusaient la terre en forme de branchage et qui n’étaient rien d’autre, en toute évidence, que le sens, les mots, les pensées, dans la thérapie et au-delà), au livre La Langue maternelle d’Hannah Arendt, chez Eteretopia, qui a la même construction que la façon dont je comprends votre œuvre justement. Dans le fond et la forme, pour moi. »

« Tu es notre Hannah Arendt du 21ème siècle ! »

 

« Aussi par son contenu, votre attestation met en mots mes maux avec beaucoup de clarté et de précision et de cohérence (ce dont je me sens incapable face au médecin conseil ; cela va donc être un précieux tuteur sur lequel je vais m'appuyer) tout en exprimant la nécessité de continuer de me protéger... en la lisant cela m'a énormément émue, mais surtout rassurée et mise en confiance car je me sens soutenue, solidement, et j'ai le fil conducteur qui me faisait défaut... »

 

« Merci pour tout ce partage qui rend intelligent. »

 

« Merci pour ces vœux. Vous ne me connaissez pas mais je vous lis attentivement.  Merci pour vos articles, toujours aidants dans des situations de travail violentes. »

« S'il existait un peu plus de personnes telles que toi, le monde s'en porterai très certainement bien mieux... Sache que j'ai été ravie d'avoir pu faire ta connaissance lors du congrès (...) il y a quelques années, tu avais été comme toujours éblouissante de clarté...  Merci... »

 

« Je viens de lire tes vœux et les nouvelles que tu nous adresses concernant ton chemin. Je les lis avec beaucoup de joie car ils me montrent combien tu es toujours en harmonie et en cohérence avec ce désir profond “d'humanité sans barbarie" qui nous anime et nous avait rapprochées. Je te souhaite un beau parcours dans ton ailleurs et des découvertes heureuses sur l'humain. Je te souhaite de rencontrer quelques cas d'espèce qui poursuivent, comme nous, cette quête de lumière et de "passage" de l'humanité à un autre niveau. Puisses tu écrire comme tu le souhaites. (...) J'ai rencontré, sur mon chemin de vie, très peu de personnes de ta sensibilité. 

Alors bonne route et belles rencontres ! »

« Je suis attentivement tes newsletters, tes nouveautés, tes publications, c'est toujours passionnant ! En outre, j'y suis sensible à titre personnel car j'observe des cas de harcèlement au travail très étonnants. »

 

« Je vous remercie de m'avoir permis de lire vos échanges. C'est très intéressant.

Je ne souhaite pas apporter davantage de commentaires, je trouve effectivement qu'il faut établir des distinctions entre "harcèlement", "maltraitance", "incivilité" et "conflit". Je crois notamment que dans tous ces cas, il est important de mettre en évidence les comportements d'agression. »

 

« Merci pour ces éléments, pour cette présence qui nous nourrit au-delà des ouvrages qui nous accompagnent déjà. »

 

« Merci !  Merci, en tant que psychologue et thérapeute, d'intervenir et d'associer et de vous exprimer aussi sur le politique ! Auteure de méditations guidées que je viens de découvrir, sur le sentiment de sécurité, votre haute ambition et carrière, intellectuelle et de thérapeute, dévolue à libérer l'homme de ses traumas, de ses blessures, des perversités, par la foi en sa connexion d'amour la plus profonde et irréductible, est merveilleusement traduite dans ces méditations d'accompagnement. Vous écrivez sur votre site (mars 2016) : "j’ignorai alors la perspective des années noires qui attendent aujourd’hui la France." Français vivant en France, et installé les quinze dernières années de ma vie dans une insécurité professionnelle, affective, financière et politique des plus vives et vivaces, je prendre enfin et doucement, parce qu'il fallait survire, le chemin de la paix, de la lumière et de la force. Je ne sais plus quel grand homme a dit : il y 4 groupes d'âmes (et donc d'hommes):

- ceux qui vont de la lumière à la lumière

- ceux qui des ténèbres aux ténèbres

- ceux qui vont de la lumière aux ténèbres.

- ce qui vont des ténèbres à la lumière

Nous avons presque le même âge. Pas le même chemin. Clairement, vous semblez transporter la lumière depuis un bon moment (1ère catégorie), et ... c'est tout à votre honneur de la partager. (...) Mais j'ai parfois l'impression, au vu du politique, de vivre une course contre la montre : la destruction du commun politique, et de sa protection, prend une allure toujours plus grande... Tout s'accélère dans le dépècement des systèmes nourriciers et culturels populaires, en Europe. Et donc, plus mon sentiment intérieur de puissance renaît, plus mon évaluation objective (partagée par les observateurs de mes amis) de notre dépossession politique française s'aggrave. Alors, je me pose la question : les "années noires qui attendent aujourd'hui la France" permettront-elles à des lumières de subsister, de rayonner, voire de nourrir les autres ? Si même les lumières bien entretenues, comme la vôtre, partent en exil... que peuvent les lumières qui cherchent d'abord à ne pas se faire souffler la mèche par le summum de la modernité d'un TAFTA, par une "aube dorée" grimaçante, où quelle autre encore de ces impostures glaçantes... ? Les années à venir sont-elles si noires qu'on ne puisse plus rien pour le moment ? Qu'il faille attendre que la nuit soit infernale et finisse par s'insupporter elle-même... si cela est possible ?

Merci en tous cas de rester vivement attentive à nos maux, intérieurs et extérieurs. Là où est le poison est le remède, dit-on. Eh bien, on n'a jamais été aussi près de l'un et de l'autre. Bon courage à vous et merci encore. »

 

« Merci de me donner cet espace un peu étrange, mais bienveillant, d'expression. »

 

« Au nom de mes patients et compte-tenu de ma (déjà longue) pratique clinique, je puis vous assurer que votre travail est remarquablement utile. »

 

« J'ai une grande admiration pour votre travail et votre combat. Je trouve regrettable que vous ayez été obligée de partir pour y trouver un peu de paix. Nous vivons des moments de grande violence psychologique depuis plus d'une décade. Cela m'était tellement insupportable que je suis parti de France en 2009... je comprends ce que vous vivez. Tous mes vœux de bonheur et de réussite dans votre exil. »

« Je voulais vous remercier pour votre travail, votre vision, pour l'ouverture que vous apportez dans une société qui en a tant besoin. Pour l’espoir aussi. C’est à la fois un choc et une déculpabilisation immense que de vous écouter et de vous lire, quand on a connu ne serait-ce qu'un aperçu de ce que vous décrivez. »

 

« Vous êtes une personne qui a du cœur, qui ne regarde pas à son intérêt mais cherche à servir les autres, utilisant ses connaissances acquises par des années de travail et de recherches, pour faire le bien autour...

Cela est rare, surtout quand on a vos bagages...j'ai vu votre cursus...et quel cursus !

Beaucoup d'intellectuels s'enorgueillissent quand ils acquièrent une compétence suprême... ils croient que la connaissance dans un domaine leur donne le pouvoir de juger de tout !

Je les écoute à la TV, ou lis certains "travaux", quelle suffisance, quel orgueil, et quelle incohérence parfois, enrobés dans le langage technique...c'est nul, cela ne veut rien dire... et je me dis : « comment peuvent-ils avoir tant étudié et dire autant d'inexactitudes »

Dieu répond à ce constat : Parce qu'ils ont une fausse sagesse, une sagesse sans humilité, sans Dieu...alors Dieu les aveugle...c’est aussi simple que cela ! Dieu donne sa lumière aux enfants, aux humbles...pas aux suffisants !!!!

C'est pourquoi je pense que l'Esprit de Dieu est sur vous et vous guide depuis longtemps...

L'Amour de la vérité c'est le véritable amour selon Dieu... »

 

« Bonjour Madame Bilheran,

Merci pour vos propos édifiants que je découvre avec gratitude, car tout en phase avec mon approche de la pédagogie adaptée à l'enfance.

Vous n’êtes pas seule, je vous le garantis. Le monde d’aujourd’hui tourne à l’envers. Soyez plus forte que la colère, soyez plus intelligente que l’injustice. La recherche de la vérité apporte la paix. Ne soyez pas effrayés ou désolés des choses que vous allez trouver sur votre chemin.

Travaillez à devenir une personne meilleure chaque jour. Le monde d’aujourd’hui a besoin d’éclaireurs pour semer de nouvelles graines dans la terre du monde.

Nous pouvons accomplir des choses merveilleuses par amour.

Demandez de l’aide et vous en recevrez.

Merci d’être là, tout simplement.

Notre monde a besoin de fils d’Ariane. »

 

« Madame, Bonjour,

Et félicitations pour votre travail et votre ténacité, le monde a bien besoin aujourd'hui de personnes comme vous. »

 

« Merci Ariane et encore une fois bravo pour tout votre travail courage et bien d'autres qualités...

Vos travaux sont indispensables !!! »

 

« Bonjour Mme Bilheran !

J’admire beaucoup votre travail. »

 

« Bonjour Madame Bilheran,

J'ai suivi vos deux longues vidéos récentes, celle avec MARC GRAY et l'autre avec FARIDA BELGOUL.

Je tenais vraiment à vous remercier pour l'éclairage que vous m'avez apporté.

Merci 1000 fois pour votre travail et votre prise de position. »

 

« Merci beaucoup Ariane, vous êtes une âme précieuse, prenez soin de vous, nous avons besoin de vous. »

 

« Je vous félicite pour votre courageux combat face au mur du silence relatif à la destruction des enfants. Un petit progrès, d'après Marie- Christine Gryson, le SAP serait bientôt délaissé en justice. Ce ne serait pas trop tôt. C'est un scandale que cette théorie pro-pédocriminels ait été enseignée à l'école de la magistrature et chez les avocats.

L'inversion des culpabilités est une sinistre réalité que les décideurs, la justice et la presse (dans sa très grande majorité) ont décidé de promouvoir. »

« Merci pour ton travail méticuleux.

Courage, force et énergie pour prendre un peu de temps pour toi et méditer sur le fait que le monde reste beau malgré toutes les horreurs qu'on aimerait bien voir disparaître.

Merci encore pour le courage que tu as eu de mettre vraiment au clair tout ça, ça a réellement éclairé nos lanternes.

Vive le partage de connaissance ! »

 

« Gratitude infinie Ariane !

Merci pour ton courage dans ta mission.

Que notre source nous guide et nous soutiennent dans la révélation de la vérité, la réhabilitation des lois universelles, la guérison des cœurs et l'instauration de l'Amour et l'Unité. »

« Bonjour Ariane, je viens de découvrir votre démarche, votre combat... Je trouve cela remarquable et je vous apporte mon soutien... Continuez... Bonne journée. »

 

« Bonjour Ariane,

Je suis en train de découvrir votre travail dans le cadre d'une formation à l'accompagnement des victimes d'actes à caractère sexuel proposée par le Cavacs ici à Toulouse.

Je suis à une période charnière de ma vie personnelle, puisque très récemment divorcée d'un manipulateur pour lequel également je travaillais, donc sans ressources, avec des enfants.

Je voulais vous remercier pour votre travail, votre vision, pour l'ouverture que vous apportez dans une société qui en a tant besoin. Pour l'espoir aussi.

C'est à la fois un choc et une déculpabilisation immense que de vous écouter et de vous lire, quand on a connu ne serait-ce qu'un aperçu de ce que vous décrivez.

Merci infiniment. »

 

« Vous êtes admirable. J'ai lu le post. Votre parcours impose le respect.

Ne restez pas seule dans votre lutte. Reposez-vous. Vous avez tout mon -modeste- soutien. (Je fais de la musique classique depuis 4 ans. Je me suis mis à écrire des chansons. Je dénonce beaucoup et je suis également un passionné des mots qui ne peuvent aujourd'hui -dans la majorité bien-pensante mais mal instruite- amener aux plus vils conflits. Vous m'avez touché sur de nombreux points. Courage, prenez soin de vous. »

 

« Ariane a été l'une des pionnières en France avec Marie France Hirigoyen et Marie PEZE, à travailler et à nous ouvrir les yeux sur les phénomènes d'emprise, de manipulation, de harcèlement moral et sexuel au travail et ou dans la famille, sur les personnalités toxiques, les pervers narcissiques, le pouvoir, l'autorité etc. etc.

Ce travail considérable, ainsi que ses ouvrages, sont une aide très précieuse pour les personnes en souffrance et pour la compréhension du monde qui nous entoure et c'est aussi grâce à ce type de travail que la parole se libère et que de plus en plus de personnes sortent du déni et de la souffrance. Un merci pour tout cela serait trop peu, je n'ai pas de mot et grâce à elle beaucoup moins de maux... Ariane bravo et longue route à toi... »

 

« Bonjour Mme Bilheran ! J’admire beaucoup votre travail. »

 

« Merci beaucoup Ariane pour tout ce que tu fais, tu es magnifique ! »

 

« Gratitude infinie Ariane ! Merci pour ton courage dans ta mission. Que notre source nous guide et nous soutienne dans la révélation de la vérité, la réhabilitation des lois universelles, la guérison des cœurs et l'instauration de l'Amour et l'Unité »

« Vos propos sont très enrichissants. »

« Bonjour Ariane Bilheran, J'ai lu votre article récent qui traite sur la relation parent-enfant chez le parent paranoïaque. Article très frappant! »

« Bonjour, bravo et merci pour votre engagement ! »

« Merci beaucoup Ariane, vous êtes une âme précieuse, prenez soin de vous, nous avons besoin de vous. »

« Merci pour votre travail et votre engagement. »

« Bonsoir, juste pour vous dire que vous faites un travail remarquable !!!

Merci »

« Allo Ariane je voulais souligner votre courage, d'une guerrière protectrice la vie sacrée spirituellement parlant ! Et vous remercier du sacrifice personnel, pour la protection de l'innocence des jeunes âmes, pour un monde merveilleux et le respect des uns et d’autrui ! Vous me redonnez une lueur d’espoir, que oui à la base l'être humain est bon ! Naïf mais foncièrement avec un grand cœur ! Merci ! Et bon courage! »

 

« Je garderai tous vos post et vous remercie pour le travail édifiant que vous avez eu la force de nous permettre de partager. Sachez que Votre Travail restera. Vivez bien, et bien mérité. »

 

« Vous avez mené un combat héroïque. Il est temps maintenant de penser à d’autres rivages pour l’expansion de votre être profond. Vous avez réveillé beaucoup beaucoup de gens. À nous citoyens de prendre le relais. »

 

« Beau travail, l'interview de Marc Gray est très explicite sur notre société, merci Ariane pour vos compétences et votre analyse, nous avons besoin de personnes comme vous et à nous ensuite de donner l'info. »

 

« Un grand merci à vous pour tout ce que vous entreprenez.

Vos publications et votre travail sont très enrichissants.

Continuez ainsi et surtout protégez-vous bien ! »

« Merci pour ta rigueur, ton courage, ton intégrité et ton amour du vivant... Merci pour ces nouvelles générations qui arrivent dans un monde si dur... Puissions-nous tous ensemble leur permettre d'évoluer dans un monde respectueux de la vie sous toutes ses formes. »

« Merci pour ton travail méticuleux. Courage, force et énergie pour prendre un peu de temps pour toi et méditer sur le fait que le monde reste beau malgré toutes les horreurs qu'on aimerait bien voir disparaître. Merci encore pour le courage que tu as eu de mettre vraiment au clair tout ça, ça a réellement éclairés nos lanternes. Vive le partage de connaissance.  »

« Vous avez été mon enseignante en M1 psycho lors de ma reprise d'études en 2010-2011, à l'Université d'Aix. Je viens vous dire que je ne manque jamais une de vos newsletters, j'admire votre courage, votre engagement sur de nombreux faits de société que vous dénoncez, votre lucidité et votre fine analyse des situations, rapports de pouvoir... Je ne sens concernée par les thèmes que vous développez, je les comprends mieux.

Merci pour tout cela. »

« Madame,

Je viens de lire votre article "Sur les relations entre un parent paranoïaque et ses enfants", vous avez décrit ma vie.  (...) Bref, je vous remercie de tout cœur pour votre blog, vos articles qui m'ont fait un bien fou.  Merci de tout cœur pour votre travail, c'est formidable de faire la lumière sur ces situations. »

 

« Je suis en train de découvrir les résultats de vos recherches et leur précision et rigueur me plaisent particulièrement. »

 

« Merci pour cette brève qui touche mon Cœur et mon Âme.

Cette belle Lune est propice à l'entendement, le sang ne monte-t-il pas directement à la tête qui plus est au cerveau hihihi... sans Lune nous serions livides.

Mon Âme, l'Amour de ma vie m'accompagne dans cette incarnation dans la spiritualisation de la matière. De mémoire d'Hélène, je travaillais déjà dans le ventre de ma mère.

Je vous remercie pour votre pugnacité. »

« Bravo pour votre travail, pour votre conscience qui ne vendra jamais son âme. S'appuyer sur son âme c'est un art, Ariane. Votre travail enrichit grandement le lecteur face à la merdouille dans laquelle nous baignons tous. Vous apportez un nouvel éclairage, par votre énergie, votre être solaire. En vous appuyant sur Monsieur Pythagore, l'autorité, vous mettez un sens et un lien qui permettent de trouver le chemin de la Vie, pour celui qui le désire son chemin, sa carte de route. Tout se tient, s'imbrique, dans l'intime, l'extimité, l'altérité. Les mots sont des vibrations, en lisant la musique des mots, la carte grise se met à jour, c'est un processus alchimique. »

« Merci pour hier, ça m'a fait du bien, même si c'est douloureux.

Merci encore pour hier. A la lecture du témoignage de Malika ou Myriam je ne sais plus j'ai compris, je pense, encore d'autres choses essentielles de moi. »

 

« Je trouve que l'on apprend beaucoup de vos publications Facebook, de vos brèves, et petites leçons sur la manipulation. L'on apprend beaucoup aussi des réactions toujours très constructives des "followers" de votre page (merci aux followers !). Et maintenant, de la "sagesse de patients". Nous vous remercions pour ce beau dialogue et ces partages (qui en viennent même à rendre Facebook...utile). »

« Tu nous ouvres encore les yeux et l'esprit avec tes recherches précises et détaillées.  Merci pour toute cette énergie que tu mets à réveiller tes pairs, Ariane. »

« Merci pour la diffusion de votre analyse qui nous est précieuse en cette période où la pensée fait défaut à de trop nombreux niveaux ! »

« Bravo Ariane pour ton travail, ton engagement et ta détermination. »

« La présentation me fait penser mot pour mot à celle qui m'a détruit professionnellement et surtout psychiquement ! La maladie de la persécution, la passion pour la justice, la haine ! Tout est dit !  Bravo pour vos travaux. Vous êtes formidable ! »

« Merci encore pour votre témoignage en tant qu'experte. Vous nous avez été d'une grande aide pour notre dossier. »

« Une fois encore, votre œuvre toute entière est vraiment pleine de sens ! En tous cas, pour moi, cela fait sens !

Et cela me fait penser à plein de choses. A la dialectique (je me suis dit qu’il devait y avoir une dialectique dans la thérapie - mais j’ai découvert enfin compris en partie ce mot il y a à peine 10 jours donc bon), aux arbres qui se sont dessinés sur la terre dans mon rêve (qui avaient de grands troncs dessinés dans la terre, au sol. Dont les branchages qui se dessinaient par l’intermédiaire des petites billes, n’arrêtaient pas de grandir et de se complexifier. Ils n’étaient pas que la thérapie puisqu’ils étaient aussi dépendants des anfractuosités de la terre, du relief et de la matière de la terre. Et ces faits-là, d’ailleurs, amplifiaient la force des pensées et des branchages, dans mon rêve. Ils se sont dessinés en surface pour que d’autres êtres humains saisissent leurs branchages, s’y ajoutent et les fassent grandir par l’intermédiaire des petites billes brillantes qui creusaient la terre en forme de branchage et qui n’étaient rien d’autre, en toute évidence, que le sens, les mots, les pensées, dans la thérapie et au-delà), au livre La Langue maternelle d’Hannah Arendt, chez Eteretopia, qui a la même construction que la façon dont je comprends votre œuvre justement. Dans le fond et la forme, pour moi. »

« Tu es notre Hannah Arendt du 21ème siècle ! »

« Aussi par son contenu, votre attestation met en mots mes maux avec beaucoup de clarté et de précision et de cohérence (ce dont je me sens incapable face au médecin conseil ; cela va donc être un précieux tuteur sur lequel je vais m'appuyer) tout en exprimant la nécessité de continuer de me protéger... en la lisant cela m'a énormément émue, mais surtout rassurée et mise en confiance car je me sens soutenue, solidement, et j'ai le fil conducteur qui me faisait défaut... »

« Merci pour tout ce partage qui rend intelligent. »

« Merci pour ces vœux. Vous ne me connaissez pas mais je vous lis attentivement.  Merci pour vos articles, toujours aidants dans des situations de travail violentes. »

« S'il existait un peu plus de personnes telles que toi, le monde s'en porterai très certainement bien mieux... Sache que j'ai été ravie d'avoir pu faire ta connaissance lors du congrès (...) il y a quelques années, tu avais été comme toujours éblouissante de clarté...  Merci... »

« Je viens de lire tes vœux et les nouvelles que tu nous adresses concernant ton chemin. Je les lis avec beaucoup de joie car ils me montrent combien tu es toujours en harmonie et en cohérence avec ce désir profond “d'humanité sans barbarie" qui nous anime et nous avait rapprochées. Je te souhaite un beau parcours dans ton ailleurs et des découvertes heureuses sur l'humain. Je te souhaite de rencontrer quelques cas d'espèce qui poursuivent, comme nous, cette quête de lumière et de "passage" de l'humanité à un autre niveau. Puisses tu écrire comme tu le souhaites. (...)

J'ai rencontré, sur mon chemin de vie, très peu de personnes de ta sensibilité. 

Alors bonne route et belles rencontres ! »

« Je suis attentivement tes newsletters, tes nouveautés, tes publications, c'est toujours passionnant ! En outre, j'y suis sensible à titre personnel car j'observe des cas de harcèlement au travail très étonnants. »

« Je vous remercie de m'avoir permis de lire vos échanges. C'est très intéressant.

Je ne souhaite pas apporter davantage de commentaires, je trouve effectivement qu'il faut établir des distinctions entre "harcèlement", "maltraitance", "incivilité" et "conflit". Je crois notamment que dans tous ces cas, il est important de mettre en évidence les comportements d'agression. »

« Merci pour ces éléments, pour cette présence qui nous nourrit au-delà des ouvrages qui nous accompagnent déjà. »

« Merci !  Merci, en tant que psychologue et thérapeute, d'intervenir et d'associer et de vous exprimer aussi sur le politique ! Auteure de méditations guidées que je viens de découvrir, sur le sentiment de sécurité, votre haute ambition et carrière, intellectuelle et de thérapeute, dévolue à libérer l'homme de ses traumas, de ses blessures, des perversités, par la foi en sa connexion d'amour la plus profonde et irréductible, est merveilleusement traduite dans ces méditations d'accompagnement.

Vous écrivez sur votre site (mars 2016) : "j’ignorai alors la perspective des années noires qui attendent aujourd’hui la France." Français vivant en France, et installé les quinze dernières années de ma vie dans une insécurité professionnelle, affective, financière et politique des plus vives et vivaces, je prendre enfin et doucement, parce qu'il fallait survire, le chemin de la paix, de la lumière et de la force. 

Je ne sais plus quel grand homme a dit : il y 4 groupes d'âmes (et donc d'hommes):

- ceux qui vont de la lumière à la lumière

- ceux qui des ténèbres aux ténèbres

- ceux qui vont de la lumière aux ténèbres.

- ce qui vont des ténèbres à la lumière

Nous avons presque le même âge. Pas le même chemin.

Clairement, vous semblez transporter la lumière depuis un bon moment (1ère catégorie), et ... c'est tout à votre honneur de la partager.

(...)

Mais j'ai parfois l'impression, au vu du politique, de vivre une course contre la montre : la destruction du commun politique, et de sa protection, prend une allure toujours plus grande... Tout s'accélère dans le dépècement des systèmes nourriciers et culturels populaires, en Europe.

Et donc, plus mon sentiment intérieur de puissance renaît, plus mon évaluation objective (partagée par les observateurs de mes amis) de notre dépossession politique française s'aggrave.

Alors, je me pose la question : les "années noires qui attendent aujourd'hui la France" permettront-elles à des lumières de subsister, de rayonner, voire de nourrir les autres ? Si même les lumières bien entretenues, comme la vôtre, partent en exil... que peuvent les lumières qui cherchent d'abord à ne pas se faire souffler la mèche par le summum de la modernité d'un TAFTA, par une "aube dorée" grimaçante, où quelle autre encore de ces impostures glaçantes... ? Les années à venir sont-elles si noires qu'on ne puisse plus rien pour le moment ? Qu'il faille attendre que la nuit soit infernale et finisse par s'insupporter elle-même... si cela est possible ?

Merci en tous cas de rester vivement attentive à nos maux, intérieurs et extérieurs. Là où est le poison est le remède, dit-on. Eh bien, on n'a jamais été aussi près de l'un et de l'autre. Bon courage à vous et merci encore. »

« Merci de me donner cet espace un peu étrange, mais bienveillant, d'expression. »

« Au nom de mes patients et compte-tenu de ma (déjà longue) pratique clinique, je puis vous assurer que votre travail est remarquablement utile. »

« J'ai une grande admiration pour votre travail et votre combat. Je trouve regrettable que vous ayez été obligée de partir pour y trouver un peu de paix. Nous vivons des moments de grande violence psychologique depuis plus d'une décade. Cela m'était tellement insupportable que je suis parti de France en 2009... je comprends ce que vous vivez. Tous mes vœux de bonheur et de réussite dans votre exil. »

 

« Votre travail me paraît très intéressant et indispensable.

C’est pourquoi je le soutiens.

Il faut démonter l’imposture des droits sexuels qui ne servent qu’à exploiter et asservir davantage les personnes en les réduisant à l’état d’objets sexuels et d’objets de fantasme au plus grand profit des prostitueurs, de l’industrie pornographique et d’une culture machiste dominante dans une société androcentrée. »

 

« J'espère que vous allez bien. Je viens de regarder la vidéo que vous avez faite avec Ana l'exploratrice et elle m'a beaucoup touchée, autant qu'elle m'a permis de comprendre beaucoup de choses, sexuelles ou pas d'ailleurs... donc un grand merci pour tout cela !

(...)

Cette fois, j'ai compris (j'ai mis le temps mais, comme vous le dites, "tout est à ciel ouvert" et ils ne se cachent même plus) que quoi que je fasse, quelque preuve que j'apporterais, elle serait de toute façon écartée ou pervertie par cette fausse justice afin d'arriver à des conclusions déjà prévues. J'ai longtemps pensé que, peut-être, je m'y prenais mal, qu'on ne me comprenait pas et redoublais d'efforts pour tenter d'inverser la tendance ; j'y ai au moins perdu ma naïveté et en ressors grandie.

(...)

Malgré tout, je reste confiante et garde espoir car je sais qu'un jour toute cette manipulation perverse cessera, j'en suis profondément convaincue.

(...)

En attendant, j'essaie, autant que je le puis, d'éveiller les consciences de mes élèves qui, contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire, arrivent encore à penser par eux-mêmes ! Là encore, il y a de l'espoir! Et je ne parle même pas des nouvelles générations car mes élèves ont déjà 15-17 ans. Il va devenir de toute façon impossible de continuer à leur enseigner les mêmes inepties et le système s'écroulera de lui-même s'il persiste.

Enfin, et c'était le premier objectif de ce message avant que je ne me montre si bavarde, je souhaite vous apporter tout mon soutien et toute ma considération car vous êtes une personne courageuse, juste et donc précieuse pour l'humanité. On attribue cette phrase à Gandhi et je l'ai affichée au-dessus de mon bureau : "D'abord ils vous ignorent. Ensuite, ils vous raillent, puis ils vous combattent et enfin VOUS GAGNEZ!" »

« Vraiment riche d'infos essentielles cette vidéo ! [La sexualisation de l’enfant : l’endoctrinement criminel de Kinsey et de l’OMS !] Je viens de réécouter car à la première écoute j’avais la tête pleine ! Cette dame que je ne connaissais absolument pas, outre le fait qu’elle possède une belle intelligence, détient aussi de grandes connaissances. Elle a tout compris et l’exprime fort clairement, qui plus est sur des bases solides qui peuvent être vérifiées. Donc ne vous privez pas de l’écouter ou de la lire. »

 
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône

Copyright © 2020 Ariane Bilheran, tous droits réservés. Voir les mentions légales