L’imposture des « droits sexuels » et de « l’éducation sexuelle »

Mis à jour : févr. 9

29 mars 2017

éducation sexuelle

« Une infirmière se leva comme ils entraient, et se mit au garde-à-vous devant le Directeur.

— Quelle est la leçon, cet après-midi ? demanda-t-il.

— Nous avons fait du Sexe Élémentaire pendant les quarante premières minutes, répondit-elle. Mais maintenant, on a réglé l’appareil sur le cours élémentaire de Sentiment des Classes Sociales. »

Huxley, A.