top of page

La vérité scientifique contre l'endoctrinement totalitaire de l'OMS : exemple dans EDSENS

Concernant la véracité « scientifique » du guide EDSENS (qui s'appuie, en termes de contenu, sur les "Standards pour l'éducation sexuelle en Europe" de l'OMS), pour "l'éducation sexuelle" en France, un premier petit exemple…



Freud selon EDSENS (p. 17 du guide) :


« Il considère que l’absence d’éducation et d’informations sexuelles et la diffusion d’informations erronées sont des sources de la "maladie nerveuse contemporaine" ».


Donc, d'après EDSENS, Freud était favorable à la diffusion d'éducation et d'informations sexuelles auprès des enfants...



????

Petite vérification si vous le voulez bien...



Freud selon lui-même :


L'enfant ne doit pas subir de séduction perverse de la part des adultes.


Il ne faut surtout pas évoquer la sexualité avec l'enfant, mais consolider ses forces morales défensives par l'éducation :


« C’est pendant la période de latence, totale ou partielle, que se constituent les forces psychiques qui, plus tard, feront obstacle aux pulsions sexuelles et, telles des digues, limiteront et resserreront leur cours (le dégoût, la pudeur, les aspirations morales et esthétiques). Devant l’enfant né dans une société civilisée, on a le sentiment que ces digues sont l’œuvre de l’éducation, et certes l’éducation y contribue.


En réalité, cette évolution conditionnée par l’organisme et fixée par l’hérédité peut parfois se produire sans aucune intervention de l’éducation (ndla : point très important ; l’humain développe donc naturellement la pudeur, le dégoût etc. s’il n’est pas perturbé par de la séduction perverse, ceci Freud en parle ailleurs). Celle-ci devra, pour rester dans ses limites, se borner à reconnaître les traces de ce qui est organiquement préformé, à l’approfondir et à l’épurer.


Les éducateurs (...) se comportent tout comme s’ils partageaient nos vues sur la formation, aux dépens de la sexualité, des forces morales défensives, et comme s’ils savaient par ailleurs que l’activité sexuelle rend l’enfant inéducable. »


Extrait de Trois essais sur la théorie de la sexualité


Conclusion :

Soit nous avons affaire à des ignorants et des incompétents,
Soit nous avons affaire à des manipulateurs de textes.
Dans les deux cas : ça ne va pas.








2 492 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page